Commerce électronique et services Bancaires en ligne au Québec

Publié le 23 janvier 2013 dans Actualités par Nathan.


Les services bancaires en ligne
Québec, le 30 mars 2011

En 2010, 3 millions de Québécois ont effectué des achats sur Internet.
Au cours de la même année, 3,6 millions de Québécois ont réalisé des opérations bancaires en ligne, ce qui représente plus de la moitié des adultes québécois (52 %). C’est, entre autres, ce que révèle l’enquête NETendances qui met aujourd’hui à votre disposition le cinquième fascicule « Le commerce électronique et les services bancaires en ligne ».
L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population : 1000 adultes québécois interrogés en 2010 dans le cadre d’un sondage Omnibus effectué par la firme Léger Marketing pour le compte du CEFRIO.

Achats en ligne : la génération Y se démarque !
En 2010, 71 % des 18 à 24 ans ont procédé à un achat sur Internet, suivi par 58 % des 25 à 34 ans.
Alors que le gain de temps demeure une motivation importante (56 %), 51 % des cyberacheteurs sont séduits par les prix compétitifs. Il est de plus intéressant de constater que 49 % des internautes québécois qui ont acheté en ligne en 2010 se sont procuré des billets de spectacle, de cinéma ou de divertissement. La plus grande augmentation de ventes en ligne va au matériel informatique passant de 28 % en 2009 à 33 % en 2010.

Les services bancaires en ligne : les 35 à 44 ans en tête du peloton<br> Activité préalablement prisée des 25 à 34 ans, les services bancaires en ligne ont gagné la confiance des 35 à 44 ans en 2010. Représenté à 52 % en 2009, le groupe des 35 à 44 ans a maintenant dépassé les 25 à 34 ans avec un pourcentage d’utilisation régulière égal à 71 %.

L’utilisation des services bancaires en ligne : une habitude à développer
Alors que plus de 60 % des adultes québécois déclarent gagner du temps, éviter des déplacements et bénéficier d’un accès à leurs informations bancaires en tout temps, près du tiers des Québécois (31 %) n’ont pas effectué de transactions bancaires en ligne en 2010. Insécurité ? Barrière technologique ? Les raisons les plus évoquées par les non-utilisateurs sont l’habitude de se rendre au guichet automatique ou au comptoir de services et le manque de confiance et de sécurité.

Le fascicule « Le commerce électronique et les services bancaires en ligne » est disponible gratuitement en ligne sur le site Web du CEFRIO.
Le CEFRIO est un centre de liaison et de transfert qui regroupe près de 150 membres universitaires, industriels et gouvernementaux, ainsi qu’une soixantaine de chercheurs associés et invités. Sa mission : aider les organisations à être plus productives et à contribuer au bien-être des citoyens en utilisant les technologies de l’information et de la communication comme leviers de transformation et d’innovation. Le CEFRIO réalise, en partenariat, des projets de recherche-expérimentation, d’enquêtes et de veille stratégique sur l’appropriation des TIC partout au Québec. Ces projets touchent l’ensemble des secteurs de l’économie québécoise, tant privé que public. Les activités du CEFRIO sont financées à 64% par ses propres projets et à 36 % par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE), son principal partenaire financier.

Source: cefrio.qc.ca