Le Crédit Mutuel élu « Banque de l’année 2010 en France » par The Banker

Publié le 23 janvier 2013 dans Actualités par Nathan.


Grâce à son modèle de développement fondé sur une forte proximité et une offre de produits bancaires et d’assurances adaptée aux besoins de ses clients, le Crédit Mutuel remporte pour la première fois cette distinction qui récompense aussi la solidité de ses résultats.
La qualité de sa relation avec les clients avait déjà été reconnue en 2008, 2009 et 2010 par le prix BearingPoint-TNS Sofres.

Avec la banque de détail pour coeur de métier, le groupe Crédit Mutuel combine les forces d’une banque coopérative, implantée au niveau local et régional, avec celles du CIC, pour rayonner nationalement et internationalement, dans tous les métiers de la banque et de l’assurance.
Son développement dans les métiers bancaires et les pays frontaliers (Allemagne avec Targobank, Espagne à travers l’accord avec le Royal Automobile club de Catalogne et la prise de participation dans Banco Popular, Cofidis, Monabanq…) lui a permis de devenir notamment le 4ème acteur européen du crédit à la consommation.

«La banque de l’année 2010» en France est un groupe coopératif qui appartient à ses clients-sociétaires et partage les mêmes intérêts qu’eux. Ceux-ci peuvent en effet s’impliquer dans la gestion de leur Caisse locale qui leur rend des comptes.
C’est aussi pour cette raison que le Crédit Mutuel a été la seule banque à voir sa notation financière inchangée pendant la crise financière.

A l’occasion de la remise du prix du magazine The Banker, Michel Lucas, président du Crédit Mutuel, a déclaré :
La réforme du système bancaire et financier doit prendre en compte deux contraintes principales. Elle doit en premier lieu être calibrée et étalée dans le temps de façon à ne pas faire peser sur le système bancaire et financier des charges excessives susceptibles de compromettre la reprise et hypothéquer la croissance. En second lieu, elle doit permettre la convergence internationale des systèmes de régulation et renforcer la confiance dans les mécanismes de financement de nos économies. Dans ce contexte de contraintes réglementaires qui vont devenir encore plus fortes, ce qui doit compter pour nous c’est la défense du client-sociétaire….
Michel Lucas, président du Crédit Mutuel